Exploration de BATA.

files/Bata/bata_accueil.jpg

Du 31 octobre au 6 novembre 2016, pour la première fois de son histoire, le Laboratoire des Hypothèses transmit son savoir et ses méthodes d'exploration.

C'est une trentaine d'étudiants issus des facultés de Metz et Starsbourg qui éprouvèrent cette nouvelle expérience.
C'est à
Bataville en Lorraine, temple de la pompe, cité légendaire de la grolle qu'eut lieu la rencontre.
Bataville dont les logements et les infrastructures furent construits autour de son usine de production de chaussures dans un pragmatisme productiviste qui est encore sujet à débat houleux.

Eussions-nous pu trouver un meilleur endroit pour une passation de savoir?

C'est par schizogonie1\ que se créa une multitudes de Labo-Filles qui firent bien plus que de lancer nos méthodes à l'assaut de Bataville.
Tout d'abord extrêmement sceptique devant notre intégrité et la qualité de notre travail, la jeunesse a rapidement assimilé, étudié et digéré tous nos protocoles puis n'a cessé de développer ses propres techniques d'exploration.

Que reste-t-il du raz-de-marée engendré par le choc Labo-Fille / Labo-Mère?
Nous espérons vous fournir ici quelques réponses à cette capitale question.

  • Retour de Bata
  • Bata Manifeste
  • Nouvelles_methodes
  • Exploration_etudiant
  • Batannonce







  • Les labos filles furent constitués de nombreux membres :
    Anaelle Aquilimeba, Manon Archambault, Jing Bai, Lucile Baroz, Alexandre Bauer, Saskia Bellmann, Benjamin Brangé, Eponine Chaloin, Maëlys Chevillot, Sandy Couchet, Méline Delbart, Célia Laurent, Mélissa Luceno, Justine Manneron, Lauriane Mevel, Zoh Julien Nihoua, Maxime Nottin, Ikhyeon Park, Kim Peacock, Marianne Pintaldi, Gabrielle Ponthus, Alessia Sanna, Kelly Skica, Iryna Smutok, Ivan Tarrieu, Marie Teyssier, Celia Turmes, Marcel Wengert, Hermine Zobel.

    1 - schizogonie, un mode de reproduction asexuée des unicellulaires aboutissant à la création d'une multitude cellules filles identiques en tout point à la cellule mère.
    files/logo_labo_mairie_h25.png Edition


    Nous étudions depuis plusieurs semaines déjà les vidéos en direct de la flèche tirée à la caméra-arbalète par Charline lors de notre première tentative de conquête du plateau N+1 de La Cherche à Cherbourg.
    Cette arbalète doit être surpuissante car la flèche ne semble point pressée d’être soumise à la gravité et de cesser sa course. Jusqu'où ira-t-elle?

    Au dessus de nous, l’étage reste anormalement penché par une déformation de l’espace-temps, sans doute dûe à la transformation de notre étalon.

    La tension est à son comble au sein des ateliers, car la résidence de LEGOVIL débute et le plateau demeure inaccessible.

    Suivez ici-même la réaction du Laboratoire des Hypothèses face à cet étonnant problème.

    files/Cherche2019/romaric_ventouse_640.png


    ---

    Fort des avancées technologiques spectaculaires développées par ses membres lors de sa séance de travail au Centre d’art d’Altkirch, le Laboratoire des Hypothèses s'est retrouvé autour de son capitaine au mois de mai 2019.

    C’était pour nous l’occasion d’un retour aux sources contentinoises, puisque c’est à La Cherche que le Laboratoire décide de s’installer pour ces retrouvailles.
    La Cherche, baignée par la Manche au creux du port de Cherbourg en Cotentin, La Cherche donc, en contact liquide avec la si proche et si inaccessible île Pelée, sera de nouveau notre base de recherche.

    Seulement voilà, à peine arrivés, le plateau n'est pas aussi accueillant que prévu, il présente une inconfortable pente et une étendue énorme. La flèche d'exploration le parcourt encore.

    files/Cherche2019/niveau_400.png


    -----

    En octobre dernier, le labo présentait ses activités à la Maison des Arts de L'Université Bordeaux Montaigne, dans le cadre du colloque "RÉALITÉS DE LA RECHERCHE (COLLECTIVE) EN ARTS".

    Voici sortis les actes de ce colloque aux éditions PUB! Merci à l'Université et surtout à Pierre Baumann pour son efficacité et son inventivité!

    files/Bordeaux/20190315_112411_400.jpg

    En Novembre dernier, le laboratoire prend ses quartiers d'automne au sein du CRAC Alsace, à Altkirch, Sundgau, France, sur les bords de l'Ill.
    files/CRAC/lance02_600.jpg
    C'est au contact de cette nature sauvage et débordante que le laboratoire va développer de nouvelles techniques.

    En avril dernier, OuOùOuh, à Ingrandes(49), le laboratoire a pris un peu de repos :

    files/Ingrandes/cache_640.jpg


    Bref Historique du Laboratoire

    L'Équipage-->